Google Panda : définition et objectif

guide patch google panda seo
Table des matières

Google Panda est un filtre d’algorithme du moteur de recherche. Il a vu le jour le 24 février 2011 aux États-Unis. 

Son principal objectif ? Faire le tri dans les résultats de recherche (SERP) afin de recaler les contenus de faible qualité et les contenus dupliqués à une position plus défavorable.

Le but de Google Panda ? Mettre en avant tous les sites ayant fourni du contenu unique et riche, générant ainsi une bonne expérience utilisateur !

L’algorithme Google Panda est aujourd’hui actif en permanence sur le moteur de recherche Google. Les conséquences sont donc des sanctions et des mises à jour immédiates dans le classement de la SERP.

Les contenus publiés sur les sites que l’on surnomme fermes de contenu sont particulièrement visés par l’algorithme Google Panda. Les articles qui y sont publiés ont bien souvent été dupliqués ou leur qualité est si faible qu’elle n’apporte rien à l’internaute. Leur seule intention est de générer du trafic ! 

GOOGLE PANDA : historique

L’algorithme Google Panda s’est très vite déployé à l’échelle mondiale en apportant une évolution qualitative pour la recherche sur le web. Découvrez les étapes clés :  

  • 24 février 2011 : Lancement de Panda version 1.0. (Farmer Update) sur le territoire des États-Unis.
  • 11 avril 2011 : Panda version 2.0. est intégré sur tous les résultats de recherche anglophones.
  • 11 août 2011 : Le déploiement de l’algorithme (version 2.4. ou 3.0. selon les sources) est lancé à l’échelle mondiale.
  • Mars 2013 : Un filtre appelé “Panda Everflux” est ajouté à l’algorithme de Google. Les mises à jour et les sanctions deviennent instantanées ! 

Suite à la mise à jour d’août 2011, la France a vu un changement significatif dans le classement des résultats de recherche.

En savoir plus :   Searchdexing : Fonctionnement, risques et intégration

Voir aussi :   Search Generative Experience : Décryptage de la Google SGE

Au cours de toutes ces années, Google a confirmé sa volonté d’offrir aux utilisateurs des résultats pertinents répondant précisément à leurs requêtes. Les nombreuses mises à jour de Google Panda ont permis d’améliorer sa capacité à analyser et à évaluer le contenu du web. Aujourd’hui, la qualité des articles des premiers résultats de recherche n’en est que meilleure !

Votre site a été touché par une pénalité ? Demandez nous un devis SEO pour en sortir.

GOOGLE PANDA : analyse et nettoyage des SERPs

Google Panda a pour cible de pénaliser le classement des contenus dupliqués et ceux n’offrant pas d’informations appropriées à l’internaute.

On parle de contenu dupliqué interne ou externe. Explications : 

  • Contenu dupliqué interne : ce contenu est identique ou présente de fortes ressemblances sur plusieurs pages d’un même site.
  • Contenu dupliqué externe : ce contenu est tout simplement copié dans son intégralité sur un autre site (sans autorisation requise).

Les fermes de contenus publient en masse des articles de faible valeur en espérant développer le trafic sur leur site et améliorer leur positionnement sur le moteur de recherche. Google Panda a le pouvoir de les repérer. La sanction est immédiate : la SERP est rétrogradée dans les résultats de recherche Google. 

Les créateurs et propriétaires de sites internet ont, tout intérêt, de prendre en compte la puissance de l’algorithme Google Panda. Publier du contenu unique de bonne qualité est devenu une priorité pour améliorer l’expérience utilisateur et ne pas risquer d’être pénalisé.

Grâce à l’algorithme Panda, on constate que les SERPs de Google ont procédé à un “nettoyage” des : 

  • Contenus de mauvaise qualité avec des écrits de faible valeur.
  • Contenus trop légers en texte avec des données inintéressantes.
  • Contenus en doublons avec des articles recopiés sur d’autres sites.
  • Contenus peu fiables dont la source des informations est non vérifiée.
  • Articles de mauvaise qualité intégrant des liens d’affiliation 
  • Contenus à objectif publicitaire trop important
  • Fermes de contenus produisant en masse des articles de basse qualité. 
  • Articles de blog générés par un utilisateur (UGC) ne présentant pas d’intérêt majeur.
  • Requêtes de recherche avec du contenu incohérent.
  • Sites internet bloqués par les utilisateurs.
Voir aussi :   Acheter un nom de domaine expiré: le guide pour éviter les erreurs fréquentes

GOOGLE PANDA : sanctions

Le filtre Google Panda a défini des critères de qualité quant aux contenus publiés sur le web. Les sites ne répondant pas à ces critères subissent une sanction telle que : 

  • Une désindexation de l’URL : C’est le cas extrême certes mais il est d’autant plus pénalisant car le site devient totalement invisible sur les résultats de recherche.
  • Un déclassement de l’URL : Le site rétrograde + ou – dans la liste des résultats de recherche de Google.
  • Une baisse de trafic : Une position moins favorable de l’URL conduit inévitablement à une diminution du trafic organique du site.
  • Des pénalités manuelles : Une notification via votre Google Search Console vous informe afin de procéder à des modifications sur votre site. 

La perte en visibilité et en trafic peut avoir des conséquences importantes. Éviter les pénalités et les sanctions devient fondamental pour les gestionnaires de sites internet. Publier du contenu web de qualité est la seule solution pour prévenir ce type de risques ! 

AMÉLIORER LE POSITIONNEMENT DE SON SITE MALGRÉ GOOGLE PANDA

Depuis la mise en place de l’algorithme Google Panda, les sites ont peu de chance d’être favorablement positionné s’ils ne publient pas des articles qualitatifs et non dupliqués.

Pour éviter de subir une sanction et tenter d’augmenter la visibilité de leur site internet, les propriétaires doivent impérativement : 

  1. Produire et publier du contenu de qualité : Chaque page et  chaque article publié doivent apporter de la valeur ajoutée aux visiteurs du site. Il faut donc veiller à créer du contenu informatif, unique et de grande qualité. 
  2. Ne pas hésiter à faire des mises à jour régulières : Google apprécie les sites qui sont actifs et rigoureux sur l’évolution de leurs informations.
  3. Respecter une structure claire : Une navigation fluide, une bonne vitesse de chargement, une architecture logique et facile à comprendre vont contribuer à améliorer la perception de la qualité de votre site par les algorithmes.
  4. Éviter de pratiquer le bourrage de mots-clés : La lecture du texte doit être naturelle. Un abus de mots-clés dans le but d’améliorer le classement de la SERP est très mal perçu par Google.
Voir aussi :   Comprendre l'Histoire de Google

L’expérience utilisateur est analysée par les algorithmes de Google. Le temps passé sur le site, le taux de rebond et les interactions sociales sont des signaux décisifs pour évaluer le niveau d’intérêt et de qualité de votre site. 

Google se réfère à l’E-A-T (Expertise, Authoritativeness, Trustworthiness) qui détermine le degré d’expertise, de fiabilité et d’autorité du site. Un contenu rédigé par un expert de la rédaction web, appuyé par des sources sûres et intégré sur un site qui suscite la confiance a toutes les chances d’être bien référencé ! L’insertion de témoignages, d’avis clients, de citations et de profils d’auteurs sont des éléments qui sont susceptibles de renforcer l’E-A-T.

Envie de sortir d’une pénalité ? Faites appel à une équipe d’expert SEO à Lille.

En savoir plus :   Le Guide Complet du VSEO : Maîtriser le Référencement Vidéo en 2023

Pour améliorer le positionnement de son site et échapper aux sanctions de Google Panda, le propriétaire de site doit essentiellement se concentrer sur la qualité plutôt que sur la quantité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *