Google shopping SEO : Comment optimiser son flux merchant center ?

Google Shopping et Merchant Center deviennent petit à petit des indispensables du marketing e-commerce. Ces plateformes ne sont pas seulement des canaux de vente, mais des éléments clés dans les stratégies de référencement naturel (SEO).

Nous allons explorer en profondeur Google Shopping et Merchant Center, mettant en lumière les stratégies essentielles pour optimiser votre présence en ligne et maximiser votre visibilité sur ces plateformes.

L’évolution de Google Shopping

Historique et mises à jour clés

Google Shopping, anciennement connu sous le nom de Google Product Search, a subi de nombreuses transformations depuis son lancement. Chaque mise à jour a apporté de nouvelles fonctionnalités, ajustant l’algorithme pour mieux répondre aux besoins des utilisateurs et des vendeurs. Ces changements ont eu un impact majeur sur les stratégies de SEO. Par exemple, l’intégration de critères plus stricts pour la qualité des annonces a obligé les e-commerçants à optimiser minutieusement leurs fiches produits.

Réponses de Google aux changements du marché

La pandémie de COVID-19 a accéléré l’évolution de Google Shopping. Google a introduit des listes gratuites et des options de vente directe pour soutenir les entreprises affectées. Ces initiatives ont modifié la dynamique du référencement sur Google Shopping, offrant de nouvelles opportunités pour améliorer la visibilité des produits.

Google a également innové dans ses outils d’analyse, notamment avec l’introduction de nouveaux filtres dans Google Search Console. Ce développement permet aux e-commerçants de suivre de manière plus précise les performances de leurs annonces de produits gratuites, un aspect crucial pour affiner les stratégies de SEO en e-commerce.

Gestion des fiches marchand de google shopping sur la search console

Cette distinction entre les snippets de produits et les annonces marchandes offre une vision plus claire de l’impact de chaque type d’annonce sur le trafic et les conversions.

Nouvelles SERP centrées sur Google shopping

Google a déployé récemment aux états-unis les nouvelles SERP, qui mettent beaucoup plus l’accent sur Google shopping qu’auparavant. On remarque aussi de nombreux filtres qui sont disponibles directement sur Google. Si l’on clique sur un des filtres, on est envoyé vers une nouvelle SERP avec une recherche adaptée au filtre cliqué.

Sur cette image, on remarque :

  • En vert : les résultats organiques classiques
  • En rouge : les nouveaux filtres directement intégrés à la SERP
  • En bleu : les résultats google shopping organiques
google shopping sur les nouvelles serp

Ces nouvelles SERP changent complètement la façon dont les internautes vont naviguer sur Google : les encarts consacrés à Google shopping sont beaucoup plus gros et nombreux. Nous avons constaté une augmentation d’environ 300% des impressions suite à ce changement. Il est donc capital de commencer à optimiser son site dès aujourd’hui pour être prêt quand ces nouvelles SERP arriveront en France.

Comprendre Google Merchant Center

Google Merchant Center et Google Shopping sont deux composantes interdépendantes mais distinctes dans l’écosystème du commerce en ligne de Google.

Merchant Center est un outil pour les e-commerçants, leur permettant de télécharger et de gérer les informations de leurs produits. C’est ici que les commerçants préparent et maintiennent les données de leurs produits pour qu’elles soient prêtes à être affichées sur diverses plateformes Google, y compris Google Shopping.

Google Shopping, en revanche, est une plateforme où les utilisateurs recherchent et comparent des produits. C’est un espace de marché numérique où les listes de produits de Merchant Center sont affichées et où les consommateurs peuvent découvrir, comparer et décider d’acheter des produits.

Cette distinction est fondamentale pour comprendre comment optimiser efficacement la visibilité des produits sur Google. Merchant Center sert de fondation, fournissant les données nécessaires pour que les produits soient présentés de manière attrayante et précise sur Google Shopping.

Comment Ajouter ses Produits sur Google Shopping ?

Pour ajouter des produits sur Google Shopping, les e-commerçants doivent utiliser Google Merchant Center. Voici les étapes clés :

  1. Création d’un compte Merchant Center : Inscrivez-vous et configurez votre compte sur Google Merchant Center.
  2. Configuration des informations de l’entreprise : Fournissez les détails de votre entreprise, y compris le site web et les informations de contact.
  3. Déclaration des produits : Vous pouvez ajouter des produits en utilisant l’une des méthodes suivantes (les deux étapes sont détaillées juste après) :
    • Flux de produits : Téléchargez un fichier (par exemple, XML ou feuille de calcul Google) contenant les données de vos produits ou utilisez l’API Google pour une mise à jour automatique des produits.
    • Balises de données structurées : Intégrez des données structurées dans les pages de vos produits, que Google peut ensuite explorer pour récupérer les informations.
  4. Validation et optimisation : Assurez-vous que vos listes de produits sont conformes aux politiques de Google et optimisez-les pour le SEO.

Gestion des flux de produits

Les flux de produits permettent de gérer vos listes sur Google Shopping via Merchant Center. Voici une vue détaillée :

  1. Types de flux :
    • Flux principal : Contient les données de base de vos produits.
    • Flux supplémentaires : Utilisés pour fournir des informations complémentaires ou mises à jour.
  2. Formats de flux :
    • Texte (CSV, TSV) : Format simple, idéal pour les petites entreprises.
    • XML : Plus complexe, convient aux grandes entreprises avec de nombreux produits.
  3. Création et soumission du flux :
    • Créez un fichier conforme aux spécifications de Google.
    • Téléchargez le flux via l’interface de Merchant Center ou automatisez-le via FTP/SFTP.
  4. Optimisation des données de produits :
    • Inclure des informations précises : titre, description, prix, disponibilité, etc.
    • Mettre à jour régulièrement pour refléter les changements de produits.
  5. Surveillance et maintenance :
    • Utilisez les outils de diagnostic de Merchant Center pour identifier et corriger les problèmes.
    • Surveillez les performances des produits pour optimiser continuellement vos listes.


Voici une sélection d’attributs de produits pour les flux dans Google Merchant Center :

  1. Identifiant [id] : Un identifiant unique du produit, souvent le code SKU.
  2. Titre [title] : Le nom du produit, identique à celui sur la page de destination.
  3. Description [description] : Détails du produit, incluant les caractéristiques et spécifications.
  4. Lien [link] : URL de la page de destination du produit sur votre site web.
  5. État [condition] : État du produit (neuf, d’occasion, reconditionné).
  6. Prix [price] : Le prix de vente du produit.
  7. Disponibilité [availability] : Indique si le produit est en stock, en rupture de stock, ou en précommande.
  8. Image [image_link] : URL de l’image principale du produit.
  9. Catégorie de produit [google_product_category] : La catégorie du produit selon la classification Google.
  10. Marque [brand] : La marque ou le fabricant du produit.

Les données structurées pour merchant center

Les données structurées permettent d’annoter leurs pages de produits pour que Google puisse facilement extraire des données clés telles que le prix, la disponibilité, les avis des clients, et d’autres attributs pertinents.

Ces données améliorent la précision des listes de produits sur Google Shopping et permettent une mise à jour automatique des informations produit, réduisant ainsi le risque d’incohérences et d’erreurs.

Voici un exemple de code en json-ld pour déclarer un produit au merchant center :

{
  "@context": "https://schema.org/",
  "@type": "Product",
  "sku": "12345",
  "mpn": "925872",
  "name": "Chaussure de course UltraBoost",
  "description": "Chaussure de course légère et confortable avec semelle intermédiaire en mousse.",
  "brand": {
    "@type": "Brand",
    "name": "Adidas"
  },
  "offers": {
    "@type": "Offer",
    "priceCurrency": "EUR",
    "price": "120.00",
    "availability": "https://schema.org/InStock",
    "url": "https://www.example.com/ultraboost-shoe",
    "itemCondition": "https://schema.org/NewCondition"
  },
  "image": "https://www.example.com/images/ultraboost.jpg"
},
{
  "aggregateRating": {
    "@type": "AggregateRating",
    "ratingValue": "4.5",
    "reviewCount": "88"
  },
  "review": [{
    "@type": "Review",
    "author": "Jean Dupont",
    "datePublished": "2021-04-01",
    "description": "Excellente chaussure, très confortable pour la course longue distance.",
    "reviewRating": {
      "@type": "Rating",
      "bestRating": "5",
      "ratingValue": "5",
      "worstRating": "1"
    }
  }],
  "additionalProperty": [
    {
      "@type": "PropertyValue",
      "propertyID": "color",
      "value": "Noir et rouge"
    },
    {
      "@type": "PropertyValue",
      "propertyID": "size",
      "value": "42"
    }
  ],
  "shippingDetails": {
    "@type": "OfferShippingDetails",
    "shippingRate": {
      "@type": "MonetaryAmount",
      "currency": "EUR",
      "value": "5.00"
    },
    "shippingDestination": {
      "@type": "DefinedRegion",
      "addressCountry": "FR"
    },
    "deliveryTime": {
      "@type": "ShippingDeliveryTime",
      "businessDays": {
        "@type": "QuantitativeValue",
        "minValue": "3",
        "maxValue": "5"
      },
      "cutOffTime": "15:00:00"
    }
  }
}

Optimisation SEO pour Google Shopping

Les optimisations SEO pour Google shopping consistent principalement en 2 éléments :

  • Fournir le maximum d’informations possibles sur ses produits
  • S’assurer qu’il n’y a pas d’erreur dans le flux envoyé

Le reste des optimisations est moins prioritaire, les voici :

Titres et descriptions de produits

  • Titres : Utilisez des mots-clés pertinents tout en restant précis et descriptif. Évitez le bourrage de mots-clés et concentrez-vous sur les premiers mots, car ils ont plus d’impact.
  • Descriptions : Fournissez des informations détaillées et utiles, en incorporant des mots-clés stratégiquement sans sacrifier la clarté.

Qualité des images

  • Nature des images : Utilisez des images claires, professionnelles et attrayantes. La qualité visuelle influence directement le taux de clics et la conversion.
  • Taille et qualité : Les images doivent être de haute résolution, généralement au moins 800×800 pixels, pour être claires et détaillées.
  • Format : Les formats acceptés incluent généralement JPEG, PNG, GIF, BMP et TIFF. Assurez-vous que le format de fichier est compatible.
  • Contenu de l’image : L’image doit représenter fidèlement le produit, sans texte superflu, filigranes ou éléments décoratifs qui pourraient induire en erreur.
  • Fond de l’image : Un fond blanc ou neutre pour mettre en valeur le produit.

Catégorisation des produits

  • Catégories précises : Sélectionnez la catégorie la plus spécifique pour chaque produit. Cela aide à afficher vos produits dans les recherches pertinentes.

Les erreurs courantes sur google shopping

Comme dit plus haut, le vrai challenge de Google shopping est d’envoyé un flux précis et à jour. Voici quelques erreurs courantes que l’on rencontre souvent lors de nos audits :

Impact de l’utilisation d’AggregateOffer au Lieu d’Offer

L’utilisation de AggregateOffer au lieu d’Offer dans les données structurées des produits peut disqualifier un site des annonces marchandes, réduisant sa visibilité dans les fonctionnalités telles que les unités de produits populaires et les panneaux de connaissances sur les produits.

Choisissez avec précaution entre AggregateOffer et Offer pour vos données structurées. Utilisez AggregateOffer uniquement dans les cas où un produit est vendu par plusieurs marchands.

Gestion optimale des images dans Google Shopping

La divergence entre les URLs d’images dans le flux Merchant Center et sur les pages produit est un problème fréquent. Ce décalage peut induire les utilisateurs en erreur, comme dans l’exemple où une image de t-shirt rouge dans le flux conduit à une page de t-shirt vert.

Vérifiez l’alignement des URLs d’images entre votre flux et vos pages produit pour garantir une expérience utilisateur cohérente.

Dans certains cas, Google peut extraire des images de fichiers JSON sur les pages et les utiliser dans des annonces, créant des incohérences d’image supplémentaires. Une surveillance des images envoyées dans le flux est donc de mise.

Gestion des prix dans Google Shopping

Les incohérences de prix, particulièrement sur des sites internationaux, peuvent être complexes. Les différences dans les taux de conversion de devises et les frais inclus (comme les frais de port) entre votre site, le flux Merchant Center et les données structurées peuvent nuire à la fiabilité de vos annonces​​.

  • Assurez une cohérence des prix sur toutes les plateformes, y compris les ajustements de devise et les frais.
  • Vérifiez régulièrement les taux de conversion utilisés et assurez-vous qu’ils sont uniformes sur toutes les interfaces.

Disponibilité des produits

Indiquer des produits comme « disponibles » dans votre flux Merchant Center alors qu’ils sont en réalité épuisés peut entraîner des violations de la part de Google, ainsi qu’une expérience utilisateur médiocre. Cette situation est surveillée par Adsbot et Googlebot pour vérifier la concordance entre vos annonces et la réalité​​.

  • Mettez en place un système pour actualiser en temps réel le statut de disponibilité dans votre flux.
  • Utilisez des outils automatisés pour synchroniser le statut de stock entre votre site et le Merchant Center.

Optimisation descriptions de produits

Les descriptions des produits dans Google Merchant Center doivent être aussi soignées que celles de vos pages produits. Elles doivent inclure des informations détaillées telles que la taille, le matériau, la tranche d’âge, les caractéristiques techniques, et plus encore​​. Plus il y a d’info, mieux c’est !

  • Exploitez pleinement les 5000 caractères disponibles pour créer des descriptions riches et informatives.
  • Intégrez des mots-clés pertinents tout en fournissant des détails complets sur les produits.

Gestion des URL dans Google Shopping

La gestion des URL dans le flux de Google Merchant Center peut être très compliquée. Une approche mal gérée, notamment avec des URL paramétrées pour des besoins de personnalisation (pays, devise, langue, variante de produit), peut parfois entraîner des problèmes comme le surclassement de ces URLs paramétrées par rapport aux URLs principales​​.

Bon à savoir : Ce n’est pas que Adsbot qui s’occupe de crawler et de vérifier vos URL et vos flux, Googlebot s’y met aussi. Il va donc crawler vos URL et peut tout à fait les indexer : attention aux URL que vous lui envoyez !

Exemple :

  • Harmonisation des URLs : Les URLs dans votre flux doivent correspondre aux URLs canoniques de votre site pour éviter la canalisation sur les SERP classiques.
  • Utilisation de l’élément [canonical link] : Récemment ajouté dans la documentation de Google, cet élément permet de soumettre l’URL canonique que vous souhaitez voir classée organiquement, même si vous utilisez un schéma d’URL différent dans le Merchant Center.

Ce problème dans la gestion ds URL entraine des erreurs de canonisation et des problèmes d’indexation et de ranking.

Pour les projets d’internationalisation, envisagez de lancer des annonces en tandem avec des balises hreflang plutôt que d’opter pour un système paramétré.

Monitoring pour faciliter l’identification de sproblèmes

La surveillance proactive et la correction des problèmes dans vos flux Google Merchant Center permet de maintenir l’efficacité de vos campagnes. Voici un aperçu de la méthodologie à adopter pour une surveillance efficace et une correction rapide des problèmes éventuels.

Stratégie de monitoring

Utilisation de Screaming Frog : Utilisez les extractions personnalisées de Screaming Frog pour surveiller et assurer la qualité de vos flux avant leur mise en ligne. Cela vous permet de détecter des erreurs potentielles à un niveau plus approfondi que les simples notifications de Google Merchant Center.

Points clés de vérification

  1. Crawl des URL :
    • Effectuez un crawl des URLs dans le flux depuis la France ainsi que depuis les autres pays que vous ciblez, en tant qu’utilisateur et Googlebot.
  2. Vérification des prix :
    • Contrôlez la cohérence des prix entre la page de détail du produit (PDP) et les données structurées.
  3. Vérification de la disponibilité :
    • Assurez-vous que les informations de disponibilité dans les données structurées sont correctes.
  4. Vérification de la canonisation :
    • Contrôlez les URLs canoniques pour éviter les problèmes de redirection et de classement.
  5. Vérification des images :
    • Vérifiez la cohérence des images entre la PDP, les données structurées et le flux.

Collaboration avec les autres services

Travaillez avec le service SEA pour comprendre et cartographier le flux des détails des produits de votre site vers le flux ainsi que pour garantir que les champs soumis dans le flux correspondent aux détails sur le site et aux données structurées. C’est capital à la fois pour le service ads et pour le service SEO : entraidez-vous 🙂

Anticipation des Problèmes

Cette méthodologie vous permet de détecter et de corriger les erreurs avant la soumission de vos flux, vous aidant ainsi à éviter les pénalités et à maintenir une expérience utilisateur optimale. De plus, le rapport récent dans Google Search Console pour les annonces marchandes permet une surveillance après envoie du flux des performances des pages de produits.

google shopping search console surveillance problèmes

Cette fonctionnalité aide à identifier les problèmes liés aux politiques de retour des marchands et aux détails d’expédition, garantissant ainsi que ces aspects cruciaux sont correctement représentés et ne nuisent pas aux performances SEO.

Pour approfondir le sujet :

Anthony Lecas

Anthony Lecas

Co-fondateur de Slashr et consultant SEO depuis près de 5 ans. Conférencier au SEO Camp de Lille 2020. Ex-Chef de projets chez Qwamplify SEO / La Revanche Des Sites.

Laisser un commentaire